Contes libertins du Maghreb – Nora Aceval

Posté le 24 août 2013 par Artisan de l'ombre dans Contes libertins du Maghreb, Publications

Contes libertins du Maghreb – Nora Aceval

Contes libertins du Maghreb - Nora Aceval dans Contes libertins du Maghreb 9782913896666FS

Voici une très belle sélections de courts contes issus des Hauts Plateaux algériens.

Dans une société où la place de la femme est si contrainte et régit par des règles imposées par le double carcan des hommes : pouvoir politique et pouvoir religieux, l’oralité devient une forme d’expression pour clamer la liberté. Défier les interdits, vivre ses plaisirs dans la clandestinité, chaque conte explore les milles et une façon qu’ont les femmes – jeunes ou vieilles – de s’accommoder et de contourner ces carcans.

Nora Aceval a recueilli ces contes auprès des siens : femmes nomades, paysannes, âgées de 30 à 80 ans… mais aussi auprès d’hommes, qui ont reçu – ou volé – ces histoires. Ces dernières sont forcément légères, car aucun homme n’oserait raconter ce qui ne peut se dire et encore moins s’écrire devant une femme.

 

Ces histoires, où les hommes n’ont que très rarement le beau rôle, tout au moins les maris, ces éternels cocus, sont savoureuses et licencieuses à souhait. Coquines, drôles, émouvantes, elles racontent l’intelligence féminine, le plaisir et le désir que l’on ne peut jamais corseter, empêcher et qui resurgit toujours. C’est un profond plaisir de lecture.

La langue de Nora Aceval, tout en douceur et simplicité pointe l’essentiel et ménage les chutes cocasses et insolentes.

Avec une préface de Leïla Sebbar.

7 Commentaires le “Contes libertins du Maghreb – Nora Aceval”

  1. Artisans de l'ombre

    La critique

    A propos des Contes libertins du Maghreb

    Rien ne me fait plus plaisir que de découvrir par hasard une exposition ou un bouquin qui me « délivre, de façon illusoire, de cette chose sordide qu’est le fait d’exister » (Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquillité). Pessoa poursuit joliment : « En art, il n’y a pas de désillusion, car l’illusion s’est vue admise dés le début. En art, il n’y a pas de réveil, car avec lui on ne dort pas – même si l’on rêve. »
    Voici donc une belle découverte : un livre (…).
    Le livre : Contes libertins du Maghreb, est une réjouissance d’autant plus vive qu’il narre avec finesse et simplicité les ruses élaborées par les femmes d’une région du monde d’où ne nous parviennent que peu d’échos : les hauts plateaux maghrébins. « De ces fables, la grivoiserie n’empêche pas une critique sociale qui n’épargne ni l’ordre politique ni l’ordre religieux. Témoin la chèvre qui a perdu sa virginité et qui recherche un mari. L’ironie est souvent cruelle… »
    Ces contes, rassemblés et traduits par Nora Aceval, édités à l’initiative de Leïla Sebbar, ont une place de choix dans cette chronique sur l’art contemporain : un jeune artiste, Sébastien Pignon, y trace avec son habituelle verve incisive et humoureuse des dessins qui font de cet ouvrage un livre encore plus insolite. Peintre, il a su développer la belle qualité de pouvoir capter la vie avec une économie de moyens qui n’a rien à envier à sa vivacité.
    Résultat : des dessins où une fougue spontanée lie la chair et l’esprit, jouant avec élégance entre réalité et suggestion, imaginaire et désir. Avec toujours beaucoup d’amour. De quoi? De la vie, de la femme, de la tension qui habite l’artiste aux prises avec ses forces les plus vives, les plus indomptables. Face aux dessins et aux peintures de Sébastien Pignon, quelques mots me viennent à l’esprit : tension, plaisir, jouissance, tendresse. Et toujours une once de causticité.

    http://www.editmanar.com/auteurs/Contes%20libertins.htm

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre

    CREIL Des contes érotiques venus du Maghreb

    Nora Aceval a dû mémoriser des contes qui circulaient oralement en Algérie, avant de les traduire en français.
    La Creilloise Nora Aceval publie un recueil de contes libertins inédits. Une compilation d’histoires d’amants et d’épouses malicieuses transmises jusque-là, en Algérie, de bouche à oreille.
    Le lézard de la virginité, La pisseuse,  » Les sept vierges du sultan « , La femme du barbier, Le palmier de la fornication… Autant de textes dont le titre ne laisse aucune équivoque sur leur contenu.
    La Creilloise, Nora Aceval, publie aux éditions Al Manar, une trentaine de ces contes licencieux, collectés durant vingt ans auprès de femmes nomades et de paysannes de tous âges issues des hauts plateaux maghrébins. Contes libertins du Maghreb compile sur une centaine de pages ces histoires érotiques dont la rareté en fait un objet remarquable.

    Des amants virils,des épouses malicieuses
    Ces tranches de vie ont été transmises de génération en génération, de village en village, avant d’être couchées sur le papier par cette Creilloise franco-algérienne, mère de quatre enfants et détentrice d’un important patrimoine oral, hérité de son enfance en Algérie :  » Ces contes ne figurent dans aucun livre. Ils circulaient jusqu’ici de bouche à oreille.  »
    Sa performance aura été de les mémoriser. Puis de les adapter à notre culture, à notre langue. Nora Aceval a traduit ces contes populaires traditionnels de l’arabe au français et lève ainsi le voile sur ces histoires d’amants répondant  » dans un bel élan viril aux désirs des femmes  » et de ces  » maris convaincus de l’innocence  » d’épouses malicieuses dans un Islam où l’on se délecte secrètement de cette littérature grivoise.
    La publication de ce recueil ne sera donc probablement pas sans susciter quelques outrages. Sans doute est-ce pour cela que l’auteur présente ces histoires comme des fictions, des propos de femmes racontés entre elles d’une génération à l’autre, de la chambre au hammam, au cours des fêtes rythmant l’année. Des histoires n’épargnant ni l’ordre politique ni l’ordre religieux. Un ouvrage rédigé sans tabou ni censure.

    http://www.editmanar.com/auteurs/Contes%20libertins.htm

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre

    Contes libertins du Maghreb de Nora Aceval
    Petit ouvrage extraordinaire qui compile des histoires coquines contées par des femmes d’Algérie, ce livre, au-delà du badinage anecdotique, en dit long sur la société dont elles sont issues et sur l’universalité des rapports hommes/femmes. La grivoiserie du propos est surprenante et la langue, finement maniée.

    Contes libertins du Maghreb, par Nora Aceval, préfacé par Leïla Sebbar, illustré par Sébastien Pignon, éditions Al manar, 2008, 107 pages, 150 Dh.

    Remerciements à la Librairie Gauthier Livres, 12 rue Moussa Ibnou Noussair Casablanca.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre

    Montbéliard : Ça a conté gaiement avec Nora Aceval !

    Nommay
    L’association « A la lueur des contes » a repris ses périples du 29 de chaque mois dans les communes de la CAPM ; la première soirée de l’année a eu lieu à la salle Prévert.
    L’invitée était la conteuse Nora Aceval. Belle, féminine, aux gestes harmonieux, à la voix bien timbrée, un rien malicieuse en parlant des hommes, elle a su captiver son nombreux public par ses mimiques expressives, jamais vulgaire, intercalant des passages un peu lestes et cocasses.
    Ses contes s’intitulaient La science des femmes, une science qu’un prince voulait apprendre à tout prix, parcourant le monde. Partout il entendait ce leitmotiv :
    « Les femmes sont impossibles à surveiller pour votre sécurité laissez-les en liberté ».
    Nora Aceval, née à Tousnina sur les hauts plateaux du sud-ouest algérien, a écouté les femmes de son village narrer ces histoires.
    Née d’un père français et d’une mère arabe, elle est riche d’une double culture ; elle retourne encore en Algérie où elle recueille les récits des anciens.
    On voyage aussi avec Nora Aceval ; elle sait, avec de courtes phrases, évoquer les palmiers qui entourent les hauts murs de la maison du mari jaloux, qui enferme sa femme, ayant bouclé ses sept portes à double tour, ou la caravane dans le désert avec sur un chameau, la malle où est enfermée la femme du caravanier… mais « la femme emprisonnée de murs et d’interdits se découvre un génie insoupçonné pour s’en échapper » conclura la conteuse.
    Pour mémoire, Nora Aceval, qui réside dans l’Oise, vient d’écrire un livre intitulé Contes libertins du Maghreb.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Artisans de l'ombre

    mercredi 29 septembre 2010
    Contes libertins du Maghreb – Nora Aceval

    Voici une très belle sélections de courts contes issus des Hauts Plateaux algériens.

    Dans une société où la place de la femme est si contrainte et régit par des règles imposées par le double carcan des hommes : pouvoir politique et pouvoir religieux, l’oralité devient une forme d’expression pour clamer la liberté. Défier les interdits, vivre ses plaisirs dans la clandestinité, chaque conte explore les milles et une façon qu’ont les femmes – jeunes ou vieilles – de s’accommoder et de contourner ces carcans.
    Nora Aceval a recueilli ces contes auprès des siens : femmes nomades, paysannes, âgées de 30 à 80 ans… mais aussi auprès d’hommes, qui ont reçu – ou volé – ces histoires. Ces dernières sont forcément légères, car aucun homme n’oserait raconter ce
    qui ne peut se dire et encore moins s’écrire devant une femme.

    Ces histoires, où les hommes n’ont que très rarement le beau rôle, tout au moins les maris, ces éternels cocus, sont savoureuses et licencieuses à souhait. Coquines, drôles, émouvantes, elles racontent l’intelligence féminine, le plaisir et le désir que l’on ne peut jamais corseter, empêcher et qui resurgit toujours. C’est un profond plaisir de lecture.
    La langue de Nora Aceval, tout en douceur et simplicité pointe l’essentiel et ménage les chutes cocasses et insolentes.
    Avec une préface de Leïla Sebbar.

    Écoutez la chronique de l’émission Au fil des pages de Radio Orient de Djilali Benchikh.
    Un entretien avec Nora Aceval réalisé par Djamal Arezki (Source : La dépêche de Kabylie).
    Et au milieu coule une fontaine, un article de Mehdi Meklat et Badroudine Said Abdallah abordant l’érotisme dans la littérature arabe et évoquant les problèmes de censure, paru sur le célèbre Bondy Blog, avec dans les commentaires un lien vers un entretien avec Salwa Al Neimi que j’ai aussi ajouté à son billet.
    Le billet de Zalo sur son blog.

    Extrait :

    La nomade et le paysan

    « Un jour, un violent orage gonfla les eaux d’un oued et rendit sa traversée impossible. La crue de l’oued isola la nomade qui habitait sur la rive. Personne pour la secourir. Cette solitude providentielle enchanta la femme. Elle comptait bien en profiter. Un matin, alors qu’elle surveillait l’oued dont les eaux commençaient à baisser, elle aperçut un paysan de l’autre côté de la berge. Il était si chargé qu’il hésitait à traverser. De la main droite il tenait sa chèvre en portant une cruche de lait, de la main gauche, il tirait son âne en tenant un bâton. Cette soudaine apparition ravit la nomade qui espérait que l’homme traverserait et viendrait jusqu’à elle. Mais le paysan hésitait toujours. Elle sortit brusquement de sa tente en agitant les bras, et se mit à crier :
    - O étranger ! Honte à toi ! Tu veux m’attaquer ! Je suis seule, personne pour me défendre. O homme misérable ! Le paysan leva la tête, vit la femme et comprit qu’elle s’adressait à lui. Il la rassura :- O femme, ne crains rien, je ne te veux pas de mal ! D’ailleurs je suis si encombré que je ne pourrais rien faire, même si je le voulais. Avec ma chèvre, ma cruche, mon âne, mon bâton et cette crue qui m’empêche de traverser… Comment veux-tu ?….
    - Ce que tu dis me soulage. J’avais peur que tu entraves ton âne, que tu attaches ta chèvre au jujubier sous lequel tu aurais enfoui ta cruche de lait, et que tu réussisses à traverser, en mesurant le niveau de l’eau avec ton bâton. Tu sais que je suis seule et tu aurais abusé de moi.
    Le paysan, l’oeil brillant, comprit et dit à la nomade d’un ton décidé :- Je te remercie, femme, de m’avoir si bien conseillé.
    Il suivit à la lettre ce que la belle avait préconisé. Aucun oued en crue n’est plus puissant que le désir d’une femme !

    Contes libertins du Maghreb
    Nora Aceval, préface de Leïla Sebbar, illustration de Sébastien Pignon, Al Manar, 2008 – 18,00 €

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  6. Artisans de l'ombre

    fabuleux
    ce livre est tout simplement fabuleux.. je l’ai passé à pleins de copines et ça nous a donné envie de créer le club des vulves heureuses…. a se passer, a acheter par centaines… on a adoré!!!
    par vulveheureuse france, 13/01/2012

    http://livre.fnac.com/a2509942/Nora-Aceval-Contes-libertins-du-Maghreb?SID=85a37b54-5de8-b449-7f01-f637e7760e97&UID=074065172-61C2-9C83-3346-BD2AB9CE8178&Origin=fnac_google&OrderInSession=1&TTL=200220141739#avisinternautes

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  7. Artisans de l'ombre

    par Anonyme
    Marseille, 24/11/2008

    Sexe et Maghreb musulman. Qui aurait cru quils pouvaient faire un aussi bon ménage.
    Génial ! Jai envie de parier que ce livre est un future classique de la littérature grivoise. Qui aurait pensé que le Maghreb musulman soit aussi libéré dans sa relation au Sexe ! Une vielle femme qui retrouve la santé et lénergie de sa jeunesse après avoir retrouvé les joies de lamour physique, une jeune épouse qui, dans la colère, promet à son mari trop jaloux (surtout injustement jaloux) de le tromper à son nez et à sa barbe pour lui enseigner lhumilité et elle tiendra parole Stop, je vous laisse soulever le voile sur ce coin caché du Maghreb que beaucoup, chez nous en Occident, ignore encore. En fait, prévoyez un deuxième exemplaire lors de votre achat de Contes libertins du Maghreb de Nora ACEVAL, vous aurez certainement envie de loffrir ! Mustapha

    http://livre.fnac.com/a2509942/Nora-Aceval-Contes-libertins-du-Maghreb?SID=85a37b54-5de8-b449-7f01-f637e7760e97&UID=074065172-61C2-9C83-3346-BD2AB9CE8178&Origin=fnac_google&OrderInSession=1&TTL=200220141739#avisinternautes

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Répondre

D'autres nouvelles

août 2013
L Ma Me J V S D
    sept »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Désolé, il n'y a aucun sondage disponible pour le moment.

Widetized footer

contes ATLAS TV- la prière du berger par Nora ACEVAL

  Publiée le 6 août 2013 les contes KHAREFTEK MA KHAREFTEK. contes collectés par ...

contes ATLAS TV- OSTA NADJAR par Nora ACEVAL

  Publiée le 29 juil. 2013 les contes KHAREFTEK MA KHAREFTEK. contes collectés par ...

Contes ATLAS TV- le brigand et le chien par Nora ACEVAL

  Publiée le 29 juil. 2013 les contes KHAREFTEK MA KHAREFTEK. contes collectés par ...

Citation du jour

Citation conte de Jean de La Fontaine

Citation conte de Jean de La Fontaine

« Une morale nue apporte de l’ennui ; le conte fait passer le précepte avec lui. » de Jean de La Fontaine. BIOGRAPHIE JEAN DE LA ...

Citation conte de Daniel Pennac

« Une des fonctions essentielles du conte est d’imposer une trêve au combat des hommes. » de  Daniel Pennac Extrait du Comme un romanDaniel ...

Citation conte

« Un conte est vieux dès la première fois qu’il est raconté. » de Proverbe oriental

Un conte de fées ?

Pour que notre destin soit un conte de fées, il suffit peut-être ...

Les pouvoirs des fées

« Les fées nous endorment, nous ouvrent les portes de leur royaume, qui se referment sur nous sans qu’elles aient pris la précaution de nous en remettre la clé. ...

Extraits

Vréroche par Nora Aceval

Amachahou ! Par tous les temps, sur un mont escarpé ...

Peau de vachette par Nora Aceval

Il était une fois, un sultan qui avait deux femmes ...

Le roi tisserand par Nora Aceval

Dans les temps anciens, il y avait un puissant sultan ...

Le lion et le renard cordonnier

Il était une fois un vieux lion qui ne pouvait ...

La gazelle d’or par Nora aceval

Il était un prince, voyageur intrépide, qui parvint un jour ...

Cottoncandy6964 |
Textes et dessins |
Fifa 13 PS3 Coins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721