Archive de la catégorie ‘Non classé’

L’âne et le renard par Nora aceval

Posté le 6 septembre 2013 par Artisan de l'ombre

L’âne et le renard par Nora aceval

L'âne et le renard par Nora aceval dans En direction des jeunes aneUn jour, la fermière dépêcha l’âne pour porter deux agneaux jusqu’aurenard L'âne et le renard dans Extraits pâturage sur la colline où les bergers les attendaient. Sachant que Renard Dhib serait aux aguets, la fermière multiplia les recommandations et l’âne promit d’être prudent. Justement, il trouva sur son chemin Dhib le rusé, étalé sur le dos et gémissant : « Aïe ! Aïe ! »

Lire la suite de cet article »

le crâne qui parle de Nora Aceval

Posté le 3 septembre 2013 par Artisan de l'ombre

Image de prévisualisation YouTube

NORA ACEVAL La littérature sous le couvert des traditions

Posté le 30 août 2013 par Artisan de l'ombre

NORA ACEVAL La littérature sous le couvert des traditions

noraaceval.pngAux auteurs qui nous assènent des messages, elle oppose la race des baladins qui nous fredonnent des confidences. Aux mémorialistes qui raclent le fond de leur mémoire, elle préfère la suggestion des émotions passées…

Avec son fameux typique d’une Algérienne aguerrie, avec ce génie très particulier qu’elle a de faire renaître certaines traditions du bercail si nonchalantes que l’on ne trouve qu’une envie de les reprendre et se laisser entraîner dans des histoires drôles et sensuelles qu’elle fait naître d’une voix aussi vivace que le teint de sa féminité berbère,Suite...Nora Aceval El- Khaldia, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a écrit de plus beaux livres de souvenirs. Née d’un père Français d’Algérie et d’une mère Algérienne, à Tousnina, au sud-ouest de Tiaret, en 1953, Nora est, avant tout, une infirmière diplômée d’État. Un diplôme qu’elle avait détenu, en plus de celui portant sur la maîtrise de lettres modernes, qui lui avait permis de s’engager dans une profession qu’elle exerçât avec abnégation et amour, de longues années durant, en France. Sa motivation innée pour la recherche, la collecte, la traduction et surtout la narration, a fait d’elle une conteuse, aujourd’hui, avérée. Elle écrit avec une miraculeuse délicatesse sur des signes qui ressemblent à des cordes de guitare, qui vibrent, émeuvent et retournent au silence. Mine de rien, Nora a ainsi écrit sur un mode mineur, un air qui relève du répertoire berbère émaillé de la plus belle littérature de légendes et contes du berceau. Elle s’est attelée à un agenda qui touche et qui intéresse toutes les couches de la société. Ainsi, elle a pensé aux enfants qu’elle gratifia de «Contes nomades», «Perrault et Grimm au soleil», «l’Algérie des Contes et Légendes», «Les 1001 nuits à Tousnina», «Contes arabes», «Contes du Maghreb»et «Contes Berbères». Aux adolescents, Nora a dédié «Légendes des Bnou Hillal» et aux adultes «La science des femmes» qui s’illustre par des récits grivois populaires. Souvent, Nora se montre d’une modestie charmante et respectueuse, comme le dicte la tradition chère à sa tribu maternelle, à savoir «Ouled Sidi Khaled». Elle nous prévient, entre les mots, que le souvenir est peut-être un faux, un instant rêvé, un décor, une fausse porte, un trompe-l’oeil ou une vue de l’esprit. «Dans la solitude du désert, les caravanes de nomades avancent. Et du plus loin qu’on s’en souvienne, des histoires se racontent. Celle de Herbe verte qui, égarée, a été recueillie par un couple d’ogres, celle de Peau de Chamelle, réduite par son aînée tyrannique à garder les troupeaux, celle de Loubna, qui par sa naissance dispersa ses sept frères… Quinze contes inscrits dans l’imaginaire des Hauts-Plateaux algériens, où se croisent sultans, nomades, serpents et chameaux, et où la magie et les métamorphoses…», commentait ainsi Elène Usdin sur «Contes du Djebel Ammour» une publication de 168 pages de Nora Aceval, parue aux éditions du Seuil le 2 février 2006. Par ailleurs, «Le prince tisserand », «L’élève du magicien», et «Hadidouène et l’âne de l’ogresse» sont les albums de Nora qui n’ont pas cessé de déferler la chronique depuis leur édition en 2007. M. Zouaoui

Le Courrier du Dimanche 29 août 2010

Sa motivation innée pour la recherche, la collecte, la traduction et la narration, a fait d’elle une conteuse aujourd’hui avérée .

coupuredujournallecourrier29aout2010.png

LE CONTEUR AZIZ BOUSLAH A LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE Au-delà du réel

Posté le 30 août 2013 par Artisan de l'ombre

LE CONTEUR AZIZ BOUSLAH A LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE Au-delà du réel

 LE CONTEUR AZIZ BOUSLAH A LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE Au-delà du réel logo3

Culture :

Le conteur Aziz Bouslah a réussi à provoquer et à ressusciter l’imaginaire des petits enfants. C’était lors de son passage à la Bibliothèque nationale d’El Hamma, à Alger. Le jour choisi pour cette manifestation, l’après-midi du lundi, revêt un cachet exceptionnel. C’est, en effet, le moment où les enfants n’ont pas classe. Place donc à la magie du conte.

Lire la suite de cet article »

Mounia Chekouche (*) à InfoSoir «Une politique nationale s’impose»

Posté le 30 août 2013 par Artisan de l'ombre

Mounia Chekouche (*) à InfoSoir «Une politique nationale s’impose»

Mounia Chekouche (*) à InfoSoir «Une politique nationale s’impose» constlogo


InfoSoir : Quelle place le livre occupe-t-il dans la société ?
Mounia Chekouche : Il faut savoir que la situation du livre pour enfant est liée aux bibliothèques et aux politiques de lecture publique en général et de l’enfant en particulier.

Quelles sont les options et les politiques menées dans ce sens ?

Lire la suite de cet article »

Biographie : Haroun Ar-Rachid

Posté le 30 août 2013 par Artisan de l'ombre

Le Calife pieux et pur

Il est le cinquième calife des Abassides, Haroun Ar-Rachid, ar-Rachid c’est-à-dire celui qui est sage et lucide, fils de Mouhammad Al-Mehdi, que Allah l’agrée.

Il a eu le pacte d’allégence du califat après la mort de son frère Al-Hadi en l’an 170 de l’Hégire, et c’était le jour où son fils al ma’moun était né, et  c’était la nuit durant laquelle était mort l’ancien calife et où il a reçu le pacte d’allégence pour le califat et où était né un nouveau calife.

Lire la suite de cet article »

Paroles immigrées – Nora Aceval et Bernard Zimmermann

Posté le 30 août 2013 par Artisan de l'ombre

13 janvier 2010

Nora Aceval

Le projet « Un foyer dans la ville » projetait de rendre plus visibles les résidants du foyer SONACOTRA (devenu ADOMA) situé aux confins de Montgeron vis à vis du reste de la ville.
Comment entrer en relation avec des travailleurs ignorés de la population et retirés de « leur » ville, sans autre moyen qu’une volonté d’échange culturel ?
Tel était le pari de cet engagement…

Lire la suite de cet article »

L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

Posté le 30 août 2013 par Artisan de l'ombre

il y a une incontestable écriture des femmes, dont la pionnière serait Djamila Debêche… et puis les héritières de Taos Amrouche ou de Fathma Aït Mansour, dont Maïssa Bey, Nora

Lire la suite de cet article »

L’élève du magicien : conte du Maghreb dans un album pour enfants

Posté le 29 août 2013 par Artisan de l'ombre

L’élève du magicien : conte du Maghreb dans un album pour enfants

par Rachel, le 14 septembre 2009

l'élève du magicien-conte-du-maghrebDécouverte aujourd’hui d’un bel album qui nous raconte un conte traditionnel du Maghreb, transmis par la tradition orale, et retranscrit ici par Nora Aceval, dans « L’Élève du magicien ».

L’élève, c’est Fahim, un enfant très intelligent, que sa mère a envoyé chez un maître qu’on lui a conseillé, loin, dans la montagne.

Mais tandis que les autres élèves apprennent, lui doit s’occuper des travaux de la ferme, pour payer sa pension. Il ne lui reste que peu de temps pour assister à la fin des cours, et pourtant, il parvient à apprendre, et même si vite, que son maître en vient à se méfier de lui.

Lire la suite de cet article »

L’astucieuse fille du paysan (3e partie et fin)

Posté le 27 août 2013 par Artisan de l'ombre


Résumé de la 2e partie n Ayant failli à la promesse faite à son époux, le sultan, sa femme intervient discrètement dans une de ses décisions…

Lire la suite de cet article »

12

D'autres nouvelles

septembre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Désolé, il n'y a aucun sondage disponible pour le moment.

Widetized footer

contes ATLAS TV- la prière du berger par Nora ACEVAL

  Publiée le 6 août 2013 les contes KHAREFTEK MA KHAREFTEK. contes collectés par ...

contes ATLAS TV- OSTA NADJAR par Nora ACEVAL

  Publiée le 29 juil. 2013 les contes KHAREFTEK MA KHAREFTEK. contes collectés par ...

Contes ATLAS TV- le brigand et le chien par Nora ACEVAL

  Publiée le 29 juil. 2013 les contes KHAREFTEK MA KHAREFTEK. contes collectés par ...

Citation du jour

Citation conte de Jean de La Fontaine

Citation conte de Jean de La Fontaine

« Une morale nue apporte de l’ennui ; le conte fait passer le précepte avec lui. » de Jean de La Fontaine. BIOGRAPHIE JEAN DE LA ...

Citation conte de Daniel Pennac

« Une des fonctions essentielles du conte est d’imposer une trêve au combat des hommes. » de  Daniel Pennac Extrait du Comme un romanDaniel ...

Citation conte

« Un conte est vieux dès la première fois qu’il est raconté. » de Proverbe oriental

Un conte de fées ?

Pour que notre destin soit un conte de fées, il suffit peut-être ...

Les pouvoirs des fées

« Les fées nous endorment, nous ouvrent les portes de leur royaume, qui se referment sur nous sans qu’elles aient pris la précaution de nous en remettre la clé. ...

Extraits

Vréroche par Nora Aceval

Amachahou ! Par tous les temps, sur un mont escarpé ...

Peau de vachette par Nora Aceval

Il était une fois, un sultan qui avait deux femmes ...

Le roi tisserand par Nora Aceval

Dans les temps anciens, il y avait un puissant sultan ...

Le lion et le renard cordonnier

Il était une fois un vieux lion qui ne pouvait ...

La gazelle d’or par Nora aceval

Il était un prince, voyageur intrépide, qui parvint un jour ...

Cottoncandy6964 |
Textes et dessins |
Fifa 13 PS3 Coins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Username25945
| Freewritting
| Huangxiuqing0721